Retour
> Accueil > LELA PRESSE > AVIONS > Hors-Série Avions > "STUKISTI". Les Ju 87 du Grupul 3 Picaj roumain (1943-1944)
En stock Prix : 17.50 € dont TVA 2.10 % : 0.36 €

"STUKISTI". Les Ju 87 du Grupul 3 Picaj roumain (1943-1944)

Parution du 3/12/2020
Auteur : Cristian Craciunoiu (†) et J. Louis Roba
Edition : HS AVIONS N°52
ISBN :

Si la Luftwaffe disposait quasiment d’autant d’avions que d’équipages en septembre 1939, en 1943 les efforts consentis par les usines allemandes sous la houlette de Fritz Todt puis d’Albert Speer permirent à l’aviation militaire allemande de posséder plus d’appareils que de personnel apte à les piloter. Il parut donc logique de prêter ou de céder ces appareils en surnombre aux alliés finlandais, hongrois ou roumains combattant à l’est. Des Ju 87 (souvent ‘de seconde main’) furent ainsi remis à des équipages de l’aviation royale roumaine qui, jusque-là n’avaient volé que sur des avions d’appui au sol désuets comme le PZL 24. A la mi-43, le Grupul 3 Picaj fut mis sur pied puis engagé très vite en Crimée. Si les aviateurs roumains étaient réputés pour être fantasques (à l’instar de leurs cousins latin de la Regia Aeronautica), ils n’en étaient pas moins fort bons et le Grupul 3, dont les membres multiplièrent les missions de bombardement de précision, allait en définitive être la seule unité d’appui au sol compétente du secteur du Kouban. Les nombreux messages de félicitations et de remerciements provenant des troupes au sol ainsi que des commandements locaux confirmèrent sa valeur. Selon Max Axworthy : « Le séjour à Kertsch du Grupul 3 constitua la meilleure performance de la guerre des bombardiers roumains et semble avoir été le meilleur soutien en bombardement d’une aviation de l’Axe dont les Allemands bénéficièrent durant toute cette guerre ».  
Suite à l’avance de l’Armée rouge, les Stukisti roumains combattirent au départ de leur territoire national avant de devoir soudainement changer de camp après l’étonnante volte-face de leur gouvernement du 23 août 1944. La fin de la guerre verra le Grupul 3 reformé et ‘réaménagé’ combattre ses anciens alliés.
Malgré une fin mouvementée et très abrupte, le Grupul 3 demeurera dans l’histoire de l’aviation roumaine comme ayant été sa première unité ‘moderne’ de bombardement en piqué.

 

On en parle dans la Presse et sur le Net :

- Ce qui se cache derriere ce nom bizarre est des plus interessants Je connaissais le JU 87 de la Luftwaffe et de la Regia Aeronitca maiscet oiseau romain pas du tout.  Fascicule tres interessant a posséader dans sa bibliotheque. © Claude Balmefrezol - maquetland.com

- Le 3ème Reich se voulait pour mille ans et uniquement constitué par une race aryenne pure qui aurait utilisé les autres races indignes comme esclave, projet pour partie presque réalisé mais qui se heurta très vite au manque de seigneurs capables d'assurer la continuité et les suites guerrières d'où et à contre coeur l'utilisation de troupe ou de groupement constitué d'alliés auxiliaires plus ou moins soumis et plus ou moins combatif voire pire des auxiliaires capable de se retourner selon les circonstances contre le donneur d'ordre...
Ce fut le cas pour partie avec les italiens et avec localement des légions de volontaires plus ou moins zélé dont firent partie les troupes roumaines, troupe compétente et combative mais peu motivée politiquement parlant, ces troupes comme l'aviation furent armées et équipées par le Reich, le groupe 3 de l'armée de l'air de Roumanie en fit partie entre 1943 et 1944, année où la lune de miel prit fin avec la reprise manu militari du matériel existant encore et l'internement pour beaucoup des combattants survivants...Voici donc raconté sur base de documents inédits pour une majeure partie et sur base du travail du regretté Cristian Craciunoiu et poursuivi par le talentueux Jean-Louis Roba qui a pris la succession du premier, chose loin d'être facile mais qui, ici se trouve être une réussite, ce qui pour un sujet aussi pointu et méconnu vaut les heures et les jours de travail...constitué de photos, de profil, d'anecdotes et autres détails va se trouver être une mine d'information pour les passionnés de cette époque où savoir naviguer en eaux troubles était un élément essentiel à la survie...   © Marc Deber - Fleuves & Canaux.


 

  • Format : A4
  • Nombre de pages : 112
  • Nombre d'images : 140
  • Langue : Français
  • Nb profils couleur : 14
En stock Prix : 17.50 €
Partager à un ami

Les suggestions Avions-bateaux :

  • JETS français en Israël - Ouragan, Mystère et Super-Mystère à l'étoile de David.

    17.50€ TTC
  • DÉRIVES & VICTOIRES - Tome II. Les marques des victoires aériennes de la chasse allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale.

    17.50€ TTC
  • LA 15.(Kroat.)/JG 52 SUR LE FRONT DE L'EST, 1941-1944.

    17.50€ TTC
  • LES HYDRAVIONS DE CHASSE JAPONAIS AU COMBAT (2éme partie) Epuisé

    17.50€ TTC
  • LES HYDRAVIONS DE CHASSE JAPONAIS AU COMBAT (1e partie) Epuisé !!

    17.50€ TTC
  • Le Groupe de Chasse II/3. Charognards et Lévriers dans la tourmente, sept.1939-juin 1940.

    17.50€ TTC
  • LES PERTES DES MESSERSCHMITT Me 262.

    17.50€ TTC