Retour
> Accueil > LELA PRESSE > AVIONS > MAGAZINES > AVIONS N° 205
En stock Prix : 12.00 € dont TVA 2.10 % : 0.25 €

AVIONS N° 205

Parution du 23/04/2015
Auteur : Divers
Edition : JUIN 1940 - Chasseurs Marins sur MORANE 406.
ISBN :

ÉDITO :

Vente « en Rafale » pour Dassault !

Après 24 avions achetés par l’Égypte au mois de février dernier pour 3,5 milliards d’euros, nous apprenons au moment de mettre sous presse que Dassault vient de vendre 36 Rafale « clés en mains » à l’Inde. Il faudra bien deux à trois ans avant que ces appareils ne commencent à être livrés en raison des cadences de production et de la nécessaire adaptation du Rafale aux besoins de New Delhi ; le contrat devrait dépasser les 4 milliards d’euros.

On appréciera tout d’abord qu’après des années d’échec – voire d’humiliation – nos gouvernants qui sont les premiers VRP du célèbre avionneur soient aujourd’hui capables de négocier de façon aussi discrète qu’efficace… On remarquera ensuite que ce double succès en appelle probablement d’autres, le Rafale étant un avion de combat « ultrapolyvalent » parfaitement éprouvé et au développement bien maîtrisé (40 milliards d’euros sur quarante ans, soit 4,7 % de dérive par rapport au devis initial). À comparer par exemple avec le programme de son rival l'Eurofighter, qui a grimpé de 75 % depuis son lancement, ou bien avec celui du F-35 américain qui a carré-ment explosé puisqu’il atteint maintenant près de 1000 milliards de dollars !

L'accord sur la vente de 36 Rafale est séparé des négociations exclusives entamées depuis trois ans pour la livraison de 126 appareils, dont 108 à fabriquer sur place par Hindustan Aeronautics Limited. Notons ici que les bons rapports aéronautiques entre Paris et New Delhi ne datent pas d’hier puisque l’Inde a été le premier client étranger de Dassault avec le MD-450 Ouragan en 1953. D’autres na-tions, au premier rang desquelles le Qatar, les Émirats Arabes Unis et la Malaisie sont également intéressées par le Rafale. Rappelons enfin qu’en matière d’avions de combat, la firme Dassault a une expérience incroyable : sous le nom d’origine de son fondateur, Marcel Bloch, elle était déjà un des principaux fournisseurs de l’Armée de l’Air au début de la Seconde Guerre mondiale…

Christophe Cony

Au Sommaire:

- Courrier des lecteurs
- Aéronautique navale 1940. Le grand cirque de l’AC5 (récit complet). Par Matthieu Comas, en collaboration avec Lucien Morareau et Alain Coste
- 1945 : le jour de gloire du « Normandie-Niemen » (récit complet). Par Many Souffan
- 1914 : la naissance du bombardement en France. La guerre de positions (fin). Par Claude Thollon-Pommerol
- Les derniers pilotes de chasse de la ML-KNIL. Les N° 120 et 122 Squadron durant la décolonisation de l’Indonésie (fin). Par René Francillon
- 6 juin 1944, le jour le plus long. 3e partie : un après-midi de [combat de] chiens…. Par Christophe Cony
- Les oubliés de l’Histoire : Columbia XJL-1. Une victime des voilures tournantes (récit complet). Par René Francillon
 

En couverture :
Fin juin 1940, un Morane-Saulnier MS.406 de l’escadrille de chasse AC5 de l’Aéronautique navale intercepte un Heinkel He 111 près de l’estuaire de la Gironde.
(peinture de Lionel Labeyrie)
 

  • Format : A4
  • Nombre de pages : 96
  • Nombre d'images : 200
  • Langue : Français
  • Nb profils couleur : 15
En stock Prix : 12.00 €
Partager à un ami

Les suggestions Avions-bateaux :

  • AVIONS N°217

    12.00€ TTC
  • AVIONS N°216

    12.00€ TTC
  • AVIONS N°215

    12.00€ TTC
  • AVIONS N°214

    12.00€ TTC
  • AVIONS N° 213

    12.00€ TTC
  • AVIONS N°212

    12.00€ TTC
  • AVIONS N°211 - Épuisé !

    12.00€ TTC